Archives de
Catégorie : Blog

L’automne #5 : en forêt, au plus près des champignons

L’automne #5 : en forêt, au plus près des champignons

Cette année, tout comme les années précédentes, l’automne est pour moi synonyme de balade en forêt. Je n’avais pas vraiment d’idée en tête mais une chose est sûre : je souhaitais faire évoluer mon travail sur les champignons par rapport aux années précédentes. L’amanite tue-mouches a été le déclic : en automne, pour être au plus près des champignons en forêt, la macrophotographie s’est imposée comme une évidence.

L’amanite tue-mouches

Loin du tumulte, amanites tue mouches, macrophotgraphie, champignons, automne, forêt
La macrophotographie : l’amanite tue-mouches

Si vous avez déjà lu mes anciens articles sur les champignons (ici et ), vous savez que les photos d’amanite tue-mouches reviennent à chaque fois tellement j’aime ce champignon ! Cette fois encore, je ne déroge pas à la règle avec la découverte d’une amanite malheureusement en grande partie abîmée. Comment faire pour immortaliser la découverte ? Se focaliser sur la petite partie intacte. Avec ces petits points rouges réguliers tout autour du chapeau, les lamelles semblent comme cousues à lui. La couleur si vive en fait un champignon reconnaissable entre tous !

La vesse-de-loup perlée

Une fois l’idée trouvée, je suis partie à la recherche d’autre spécimens durant mes balades en forêt. La vesse-de-loup perlée se prête bien à la macrophotographie. Les nombreuses petites verrues blanches qui brunissent avec le temps soulignent sa surface granuleuse.

Loin du tumulte, champignons, vesse de loup perlée, automne, macrophotographie, forêt
Vesse de loup perlée

La mucidule visqueuse

Et si on regardait sous le chapeau ? Ça fait longtemps que j’attendais de revoir la mucidule visqueuse, champignon blanc au chapeau gluant. Ce que j’aime chez ce champignon, c’est la transparence lorsqu’on regarde par en dessous. Et voilà, il n’en fallait pas plus pour que je m’installe à côté du tronc d’arbre ! Les lamelles espacées sont bien visibles et sublimées.

La forêt dans laquelle je trouve tous ces spécimens est à deux pas de la maison. J’aime bien m’y balader pour sa tranquillité. Je ne vois quasiment jamais personne sauf quelques animaux. J’aime bien prêter attention aux sons et notamment au pivert qui tambourine sur un tronc. Il y a pire comme lieu de travail 😊 !

Pour conclure, je dirais que je ne me lasse pas de photographier les champignons, la macrophotographie est une approche très intéressante du sujet. De plus, la diversité des espèces apporte à chaque automne de nouvelles idées et de jolis projets.

Balades estivales et hivernales au lac de Roy, Praz-de-Lys

Balades estivales et hivernales au lac de Roy, Praz-de-Lys

Loin du tumulte, lac de roy, praz-de-lys
Rhododendrons sur les hauteurs du lac de Roy

Il y a des lieux où l’on aime aller au fil des saisons et pour ma part, le lac de Roy en Haute-Savoie en fait partie. Bon, j’ai de la chance, j’habite à quelques kilomètres 😉 . C’est en retournant dans mes archives à la recherche de photos pour illustrer cet article que je me suis rendue compte de la quantité de photos que j’avais accumulée ! 😊

Petite présentation

Le lac de Roy est un lac d’origine glaciaire situé à 1661m. C’est un lieu apaisant et très agréable que vous atteindrez en 30 minutes. Le lac est long de 320m et large de 160m pour une profondeur de 10.5m (source wikipédia).

Le lac en hiver et en été

Ce lac est inaccessible en raquettes lorsque la station de ski est ouverte. L’été, c’est un lieu de pique-nique en famille, ou de passage pour les randonneurs.

Quand je dis « au fil des saisons », je devrais plutôt dire en été et en hiver. Il n’y a pas vraiment d’entre-deux : soit les alpages sont verdoyants, soit les paysages sont enneigés !

En photos, j’ai un peu tout essayé pour photographier lac de Roy : prendre des photos en ras de l’eau, prendre un peu de hauteur, puis encore un peu plus, intégrer des fleurs au premier plan, donner de ma personne en apparaissant sur la photo 🙂

Loin du tumulte, sur les hauteurs du lac de Roy
Moment de contemplation au lac de Roy
Loin du tumulte, lac de Roy, vallée du Giffre
Les alpages verdoyants au bord du lac

Lorsque la saison hivernale arrive, le décor change. Le lac, jusqu’à présent bien visible, commence à geler en surface, partiellement puis complètement jusqu’à disparaître sous la neige.

Loin du tumulte, lac de roy, neige
Le lac sous la neige

Sur cette photo prise fin avril 2016, le lac est encore caché sous une épaisse couche de neige. D’ici quelques mois, les crocus pousseront ici et là. Le printemps fera son apparition.

Article mis à jour le 30 juin 2020

Patrimoine #2 : la chapelle Saint-Grat à Mieussy

Patrimoine #2 : la chapelle Saint-Grat à Mieussy

loin du tumulte, chapelle de Saint Grat, Mieussy, Haute-Savoie
La chapelle Saint-Grat à Mieussy

Découvrir la chapelle

La chapelle Saint-Grat se situe sur le chemin allant de Mieussy à Roche Pallud. J’ai découvert la chapelle Saint-Grat lors d’une séance de geocaching, c’était l’occasion d’allier découverte du patrimoine et chasse au trésor !

L’église de Mieussy est le point de départ pour aller à la chapelle. La balade commencera sur une large route goudronnée qui se rétrécira et laissera place à un chemin. A noter au départ de la balade, une très jolie vue sur le clocher.

La vue dégagée sur les montagnes environnantes alternera avec des passages forestiers. Vous passerez à côté de quelques habitations et continuerez toujours tout droit. Il faut compter une trentaine de minutes à pied pour atteindre la chapelle.

Une fois sur place, c’est un lieu paisible et silencieux, un peu hors du temps. Un banc incite à la contemplation. Il n’est pas rare de croiser de sympathiques promeneurs avec ou sans leurs chiens. De là, on surplombe la vallée : la route en direction de Taninges, en contrebas, est bien visible.

Loin du tumulte, chapelle saint grat

Cette chapelle, située à 850m d’altitude, date de 1697. Un panneau à proximité raconte la construction et l’histoire de cet édifice.

J’ai bien tenté d’ouvrir la porte de la chapelle mais en vain. Il ne me restait plus qu’à regarder par le trou de la serrure 🙂 .

En attendant l’hiver

 

Je suis retournée à la chapelle par une belle journée d’automne pour réaliser quelques photos. La couleur des feuilles en cette saison se mariait bien avec les tons orangés du bâtiment.

loin du tumulte, chapelle de Saint Grat, Mieussy, Haute-Savoie

Il y a quelques jours, plutôt que d’aller photographier les fleurs (parce que j’en ai déjà beaucoup photographié pendant le confinement 🙂 ), j’ai choisi de retourner à la chapelle. En cette saison, la végétation est verdoyante. L’idée est toujours de mettre en valeur ce patrimoine sous différents angles, au fil des saisons.

Loin du tumulte, chapelle Saint Grat, Mieussy

Mon objectif maintenant est de pouvoir photographier la chapelle Saint-Grat sous la neige.