Sortir de sa zone de confort en photo : travailler la pose longue

Sortir de sa zone de confort en photo : travailler la pose longue

Vous le savez peut-être ou peut être pas mais je suis des cours de photo par correspondance. Si jusqu’à présent, je photographiais des éléments immobiles (eh oui, la fameuse zone de confort dans laquelle on se sent si bien ☺), je dois en ce moment me familiariser avec le mouvement et la notion de pose longue.

Un peu de réflexion sur la technique et d’organisation était nécessaire pour aborder ce sujet en toute sérénité. Voici donc quelques exemples de photos que j’ai réalisées dernièrement :

  • Les cours d’eau

La commune de Sixt-Fer-à-Cheval regorge de cascades mais aussi de ruisseaux et de cours d’eau. Il suffisait de trouver le bon spot, comme la photo ci-dessous, où se mêle couleurs d’automne sur la berge et prémices de l’hiver avec les glaçons formés sur les rochers.

  • Le vent (ou le ventilateur ☺! )

En choisissant une vitesse adaptée sur l’appareil photo, ce moulin à vent pour enfant a gardé ses belles couleurs de l’arc-en-ciel.

  • Le ciel étoilé

J’ai souhaité faire apparaître sur 1/3 de la photo des éléments fixes pour accentuer davantage le mouvement.

  • Les phares des voitures

Avec une pose de 10 secondes, la voiture disparaît complètement. Seule les phares restent.

(Visited 28 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *