Archives de
Étiquette : arbres

L’hiver #1 : Froid glacial et mer de nuages

L’hiver #1 : Froid glacial et mer de nuages

Quitter la chaleur d’un poêle à bois pour affronter le froid glacial ou surplomber une mer de nuages. S’emmitoufler. Sortir et sentir immédiatement le froid sur son visage. Marcher les mains dans les poches, le menton protégé par une grosse écharpe et à la recherche d’un joli paysage.

Ces photos ont été prises tôt le matin, au lever du soleil. Sitôt le café avalé, je passe l’appareil photo autour du cou et prends la direction de la forêt.

Loin du tumulte, paysage hivernal, froid, arbres

Ici, je me place et j’attends que le soleil se lève suffisamment pour éclairer les arbres. Je grelotte et sautille sur place. Enfin, le soleil vient de passer au-dessus de la montagne et réchauffe un peu mon visage. Sans aucun nuage, le ciel est d’un bleu glacial. La chute des températures durant la nuit a figé la neige tombée la veille sur les arbres.

Loin du tumulte, paysage glacial, Môle, mer de nuages
Vue sur le Môle

Je laisse la forêt pour marcher sur une petite route verglacée peu empruntée pour découvrir un autre jour, un paysage tout aussi glacial. Il faut dire que les températures sont largement inférieures à 0°. La mer de nuages laisse apparaître la partie supérieure du Môle pendant que le reste du massif, ainsi que la vallée, sont dans la grisaille.

Loin du tumulte, mer de nuages, sommand, vallée du Giffre
Mer de nuages sur la Vallée du Giffre

Pour terminer cet article, je vous propose de prendre de la hauteur en montant jusqu’à la station de Sommand. Ce jour-là, nous avons la chance d’avoir une mer de nuages dense et tenace. Je me souviens encore avoir conduit dans la grisaille, puis petit à petit avoir atteint la limite très lumineuse jusqu’à la dépasser et me retrouver sous le soleil. J’étais passée au-dessus de la couche nuageuse. D’ailleurs, ce jour-là, je n’étais pas la seule à avoir envie d’immortaliser ce phénomène météorologique. Plusieurs automobilistes s’étaient arrêtés sur le bas-côté pour prendre des photos.

Le point commun de ces trois photos, ce n’est pas seulement l’hiver, le froid glacial, les mer de nuages récurrentes mais aussi le silence qui régnait.

En monochrome : des silhouettes austères

En monochrome : des silhouettes austères

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Et c’est ça qui est bien dans la photo de paysage 😊.

Ce matin-là, il y avait beaucoup de brouillard. Vous ajoutez un sol couvert de neige et il ne reste plus que les silhouettes austères des arbres dénudés (ou dans ce cas, envahis par le gui) qui ressortent dans cette immensité blanche.

Loin du tumulte, monochrome, silhouettes austères
Quand la photographie en noir et blanc apparaît comme une évidence