Archives de
Étiquette : haute-savoie

L’automne # 6 : les champignons

L’automne # 6 : les champignons

Dès la fin de l’été et jusqu’en automne, j’aime bien partir en forêt à la recherche de champignons à photographier. C’est une sorte de petit rituel avant d’entrer dans la saison hivernale, la saison sombre. J’ai déjà rédigé un article à ce sujet il y quelques années (pour le lire, c’est par ). Depuis, j’ai découvert de nouvelles espèces ainsi que de nouveaux angles de vue. Je n’en oublie par pour autant l’incontournable amanite tue-mouches 😊.

Voici un petit récapitulatif.

L’amanite tue-mouches

Loin du tumulte, champignon, amanite tue mouches

Je ne pouvais pas commencer cet article sur les champignons sans mettre en avant l’amanite tue-mouches. Surtout que cette année, j’ai eu la chance de tomber sur des spécimens intactes en allant chercher des myrtilles à Flaine. L’amanite tue-mouches, c’est un champignon visuellement incroyable pour le photographe avec sa couleur rouge et ses points blancs. On le reconnaît entre tous et on le repère facilement.

Loin du tumulte, amanite tue-mouches, photo de famille

Avec des tailles différentes et un cycle de vie plus ou moins avancé, ces amanites, rassemblés ainsi, pourrait s’apparenter à une photo de famille réunissant plusieurs générations.

Sous le chapeau, les lamelles

Loin du tumulte, lamelles, champignon

Certains champignons ont une couleur un peu banale ou peu attractive. Dans ce cas, il peut être intéressant de regarder sous le chapeau.

C’est pour cette raison que j’ai choisi ces russules matures. Leurs lamelles ressemblent aux pages d’un livre vieillies et gonflées par l’humidité.

Loin du tumulte, russule, champignon, lamelles, envers du décor
L’envers du décor

Tramètes versicolores sur un tronc d’arbre

Si je ne me trompe pas, ces champignons qui poussent sur des souches se nomment des tramètes versicolores. Ils ne ressemblent pas aux champignons photographiés jusqu’à présent (en terme de chapeau, tige, lamelles). Je cherche donc un angle qui mettra ces champignons atypiques en valeur. Pour cela, je me place juste au-dessus : les champignons se superposent alors avec leurs couleurs dégradées et des formes arrondies.

Loin du tumulte, tramètes, superposition, champignons
Superposition et dégradés de couleurs

Et vous, vous photographiez les champignons ?

Le lac de Roy et la Pointe du Haut Fleury

Le lac de Roy et la Pointe du Haut Fleury

Le lac de Roy à 1661m est un lieu apaisant et très agréable que vous atteindrez en 30 minutes. C’est un petit lac d’origine glaciaire.
Le large chemin qui vous conduira à ce lac insoupçonnable est très agréable et sans difficulté.
Dans un environnement très dégagée, vous profiterez d’un bel ensoleillement et d’un large panorama sur les massifs situés à l’Est.
Quelques infos sur le lac (source Wikipédia)
Longueur : 320m – Largeur : 160m
Profondeur max : 10.5m

Avec 40 minutes de marche supplémentaire, vous atteindrez la Pointe du Haut Fleury, lieu d’arrivée des télésièges éponymes à 1966m. Un joli panorama vous attend : deux tables d’orientation de part et d’autre vous permettront d’identifier les sommets environnants.

Si en montant au lac de Roy, vous avez profité d’un panorama sur les massifs situés à l’Est, l’arrivée à la Pointe du Haut Fleury vous permettra de découvrir les massifs côté Ouest avec le Môle, le Salève, le Lac Léman et le Jura au loin.

Sur le chemin du retour, regardez de chaque côté du chemin et vous découvrirez peut-être une des nombreuses orchis tachetée. 😉