Vallée & montagnes du Giffre

La cascade du Rouget à Sixt-Fer-à-Cheval, Haute-Savoie

La cascade du Rouget se situe à 1000m d’altitude, sur la commune de Sixt-Fer-à-Cheval, en Haute-Savoie. Elle a deux ressauts et mesure 80m ce qui lui vaut le surnom de « Reine des Alpes ». Rafraichissante l’été, glaçante l’hiver, la cascade reste, au fil des saisons, un lieu incontournable en vallée du Giffre. Je vous propose de la découvrir !

cascade du rouget

Comment accéder à la cascade du Rouget ?

Du printemps à l’automne : en voiture ou à pied

Pour découvrir la cascade du Rouget, il faut s’enfoncer dans la vallée du Giffre jusqu’au village de Sixt-Fer-à-Cheval. A partir de là, prendre la direction Salvagny, passer devant le parking et continuer la route jusqu’à arriver devant la cascade.

Autre alternative pour se dégourdir les jambes : se garer sur le parking et marcher jusqu’à la cascade. La balade est sans difficulté et la cascade sera atteinte en 30 minutes. Emprunter la route puis un chemin dans les sous-bois et de nouveau la route. La cascade ne sera pas visible durant la balade. Ce n’est qu’en prenant le dernier virage que vous l’entendrez puis la verrez.

L'arc-en-ciel à la cascade du Rouget
La cascade et l’arc-en-ciel

En hiver : à pied, en raquettes ou à ski

En hiver, pas le choix, vous montez à la cascade à pied. La route après le parking est fermée aux véhicules et laisse alors place à un parcours nordique où vous croiserez marcheurs et skieurs.

La cascade du Rouget au fil des saisons

L’hiver, la cascade est gelée et la neige persiste

Bien encaissée, la cascade est à l’ombre durant l’hiver et si le froid est bien présent, elle est en partie gelée. Des glaçons se forment le long de la chute d’eau mais aussi le long du torrent. Le débit est faible. La glace et la neige étouffent les bruits et rendent ce lieu féérique.

La cascade du Rouget en partie gelée

Cette photo est en vente sur la boutique en ligne

La cascade du Rouget au début du printemps, la nature garde les stigmates de l’hiver

La fonte des neiges et les pluies conséquentes en mai, quelquefois en juin, permettent d’avoir un débit conséquent et de découvrir la cascade au meilleur moment.

Au printemps, comme les photos ci-dessous le montrent, la neige a fondu et laisse apparaître une végétation qui a gardé les stigmates de l’hiver. Ces trois photos prises le même jour apportent un point de vue différent du 2ème ressaut de la cascade.

la cascade du Rouget

L’été, la fraîcheur de la cascade et la végétation verdoyante

En début d’été, la cascade est vraiment belle. La fonte des neiges est terminée mais il reste encore suffisamment d’eau pour apprécier le lieu. Au milieu d’une végétation verdoyante, les abords de la cascade sont rafraîchissants. Attention tout de même aux glissades !

Le soleil se lève à la cascade du Rouget
La reine des Alpes à Sixt-Fer-à-Cheval

Et parce que le travail artistique n’est jamais très loin …

Débit conséquent à la cascade du Rouget, Sixt-Fer-à-Cheval

L’été 2021 a été extrêmement pluvieux et si on ajoute une fonte des neiges tardive, le débit à la cascade était plus que conséquent. Le flux d’eau continu est particulièrement bruyant et projette des embruns au gré du vent. Une fois l’eau arrivée en bas de la cascade, le torrent reprends son chemin : au début assez doucement avant de repartir dans une course effrénée.

Cette photo est en vente sur la boutique en ligne

La cascade du Rouget est un site que j’apprécie particulièrement en tant que photographe. Si, en hiver, le silence renforce cette impression d’être loin du tumulte, le bruit assourdissant au printemps donne plutôt l’impression d’être au cœur du tumulte !

Et vous, vous connaissez la cascade du Rouget ?

Emilie


Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.