Les champignons

L’amanite tue-mouches

L’amanite tue-mouches, aussi loin que je m’en souvienne, m’a toujours attiré. Et c’est encore le cas aujourd’hui : c’est à partir des photos de ce champignon que j’ai commencé la collection « J’adore les champignons ! ». Comment ne pas s’émerveiller devant un spécimen à la couleur rouge vif qui dénote tellement avec les couleurs de la forêt. Même si je lui fais des infidélités en photographiant le tramète versicolore ou la mucidule visqueuse, je reviens toujours à ce champignon entre la fin d’été et l’automne.

Amanite tue-mouches : champignons rouge à points blancs

Petite présentation

Amanite tue-mouches en forêt. Amanita muscaria

L’amanite tue-mouches ou fausse oronge ou amanita muscaria pousse sous les feuillus ou sous les conifères. On la trouve en forêt ou en bordure de forêt. Rouge ou rouge orangé, son chapeau est parsemé de petits flocons blancs.

Ce champignon a au départ la forme d’un œuf blanc. L’œuf blanc s’étire, craque. Le chapeau rond rouge apparaît, s’aplatit peu à peu et il ne reste de l’œuf que les verrues ici et là et la collerette blanche sur le pied.

L’amanite tue-mouches est toxique mais certaines personnes choisissent de la consommer pour en ressentir des effets hallucinogènes.

L’amanite tue-mouches en photos

Le cueilleur de champignons sera peut-être attentif en passant à côté car on dit que là où il y a des amanites tue-mouches, il y a des cèpes. La photographe que je suis s’émerveillera, prendra le temps de tourner autour pour enfin se poser et la photographier. Ce serait dommage de ne pas immortaliser cette rencontre.

Sur cette photo prise à Flaine, un magnifique spécimen isolé des autres.

L'amanite tue-mouches
« L’amanite »

« Dès la fin de l’été apparaît dans nos sous-bois un champignon fascinant : l’amanite tue-mouches.
Difficile de passer à côté sans la voir et quand je l’aperçois au loin, je me sens irrésistiblement attirée par sa beauté. Au milieu de la verdure environnante, son chapeau rouge vif, constellé de points blancs défie le décor habituel des bois. Elle se dresse fièrement en symbole de la splendeur de la nature sauvage. Je me sens alors transportée dans un monde féerique… »

A suivre …

Vous pourriez également aimer...