Vallée & montagnes du Giffre

Le Cirque du Fer-à-Cheval, Haute-Savoie

Le cirque du Fer-à-Cheval se situe au bout de la vallée du Giffre. Il faut traverser le village de Sixt-Fer-à-Cheval et continuer la route jusqu’au parking pour découvrir ces falaises en demi-cercle, les cornes de Chamois et le chemin qui s’enfonce jusqu’à atteindre le Bout du monde. Quel que soit la saison, le cirque reste un lieu magique.

En prendre plein les yeux durant l’automne

Je suis arrivée très tôt ce matin d’octobre, il n’y avait que quelques voitures sur le parking. J’avais vraiment l’impression d’avoir le cirque pour moi toute seule et quand on connait la fréquentation dans ce lieu, c’est une chose plutôt rare.

Voici donc quelques photos faites durant cette balade. J’ai eu la chance de profiter d’une des dernières belles journées d’automne. Progressivement, la pluie a remplacé le soleil. Quelques jours après ma balade, la neige a fait son apparition.

Le cirque du Fer-à-Cheval en automne
En route vers le Fond de la Combe et le bout du monde

Les zones boisées alternent avec des vues beaucoup plus dégagées sur les montagnes environnantes. Les couleurs d’automne sont bien présentes en cette fin du mois d’octobre.

les nuages se dissipent dans le cirque du Fer-à-Cheval

Une balade écourtée au cirque durant l’hiver

S’il est possible de circuler sans difficulté dans le cirque durant les saisons estivales et automnales, l’accès au Fond de la Combe et au Bout du Monde sont interdits en hiver. Les nombreux couloirs d’avalanche rendent le lieu dangereux. Les coulées de neige ici et là sont régulières, bien audibles et assez dissuasives.

Un parcours piétons aménagé permets d’en prendre plein les yeux en toute sécurité, il suffit de lever la tête et d’admirer ces impressionnantes falaises.

Le Cirque du Fer-à-Cheval en hiver

Les falaises en demi-cercle restent à l’ombre en hiver ce qui accentue le côté brut et sombre de la roche. Le vent au sommet de cet immense amphithéâtre semble glacial.

Une nuit estivale dans le cirque

Je vais rarement au cirque du Fer-à-Cheval durant l’été principalement à cause de la grosse fréquentation touristique. J’ai fait exception il y a quelques années lors d’un bivouac au cœur de cette réserve naturelle. A contre courant des touristes qui quittaient les lieux en fin de journée, nous nous enfoncions dans le cirque à la recherche d’un spot sympa. J’avoue qu’il est très agréable de se retrouver seul au milieu du cirque, loin du tumulte d’une journée estivale. Le silence des lieux, le bruit permanent des cascades étaient très agréables.

au coeur du cirque du Fer-à-Cheval
La réserve naturelle du Cirque du Fer-à-Cheval

C’est toujours incroyable, quand on se retrouve face à la paroi rocheuse, de se retourner et de constater le chemin parcouru.

Le cirque du Fer-à-Cheval est un lieu incontournable dans la vallée du Giffre. A noter que l’accès est gratuit toute l’année sauf durant la saison estivale. Et vous, vous connaissez le cirque du Fer-à-Cheval ?

Emilie


Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Comme c’est beau, ça inspire une balade! 🙂

    1. emilie a dit :

      Le printemps et l’automne sont les deux plus belles saisons pour découvrir le cirque du Fer-à-Cheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.