Non classé

Le tramète versicolore : un champignon sur du bois mort

Le tramète versicolore (ou coriolus versicolor) m’a fait prendre un tournant dans la photographie de champignon. Chez les anglo-saxons, ce champignon est surnommé « turkey tail » du fait de sa ressemblance avec la queue déployée d’une dinde. Ses formes très graphiques et son dégradé de couleurs m’ont inspiré au point d’en faire des photos artistiques. Recherchez le bois mort en forêt et découvrez ce champignon !

Le tramète versicolore, définition

« Trametes versicolor, le polypore versicolore, est un champignon lignivore de la famille des Polyporaceae, vecteur de pourriture blanche. » (source Wikipédia)

Sur le plan médicinal, des études portent sur les propriétés du Trametes versicolor dans la régression de tumeurs cancéreuses. (source aujardin.info)

La vie renaît de la mort

Photo artistique de champignons, tramète versicolore, queue de dinde, amoureux des champignons, mycologie
« Superposition et dégradé de couleurs, l’original »

Cette photo est en vente sur la boutique en ligne

Le tramète versicolore est comestible mais n’a aucun intérêt culinaire tel qu’il est car difficile à mâcher. Photographier le tramète versicolore, c’est alors porter son attention sur ce qui n’intéresse pas le cueilleur de champignons. C’est porter son regard sur la mort du bois en forêt et la vie qui s’en nourrit.

Cette photo a été prise par une journée pluvieuse et brumeuse au cœur d’une forêt déserte et silencieuse. Là où les champignons au sol avaient disparu, du moins en surface, le tramète, lui, résistait. Installé fièrement sur un tronc d’arbre arraché à la terre depuis longtemps, il avait développé ses magnifiques éventails colorés.

L’effet hypnotique du tramète versicolore

Photo artistique de champignons, polypore versicolore en forêt, champignons hypnotiques
« Superposition et dégradé de couleurs, l’hypnotique »

Photographier le tramète, c’est aussi photographier un champignon qui pousse dans l’indifférence générale et pourtant à la vue de tous : ce spécimen a choisi de coloniser une souche d’un feuillu au bord d’une petite route de campagne et à proximité des habitations. Tels deux yeux au centre où sont imbriqués les éventails les uns sur les autres, le tramète, beau en apparence, a déjà commencé son travail de mort en profondeur.

Le tramète versicolore au printemps

Photographie artistique de champignons : tramete versicolore, turkey tail
« Superposition et dégradé de couleurs, le printanier »

Découverte au printemps, ce tramète versicolore a pris ses quartiers sur une souche au bord d’un chemin forestier fréquenté. La couleur de ce spécimen dénote avec les teintes vertes et marrons environnantes. Il est bien visible aux yeux de tous. La mort prend alors des teintes bleues-grises.

A suivre…

Vous pourriez également aimer...