Conseils photo par thème Les champignons

Photographier les champignons en forêt

Photographier les champignons est un bon moyen de se reconnecter avec la nature lors d’une balade en forêt mais aussi, de mettre en valeur quelques uns des nombreux spécimens. Depuis mon enfance, j’ai toujours été attiré par les champignons. Ce n’est finalement pas un hasard si j’aime les photographier aujourd’hui. En tant que photographe professionnelle, je continue avec un travail plus artistique en étant toujours à la recherche de nouvelles espèces et de nouveaux angles de vue. J’aime rechercher ces petits détails qui font la particularité de chaque spécimen. Dans cet article, j’aborde la recherche des champignons en forêt, les conseils pour réussir ses photos et j’élargis mon travail vers des photos plus artistiques. Bonne lecture !

Trompette de la mort, champignons noirs de la forêt
« Oublié à la cueillette »

Rechercher les champignons en forêt

Il n’y a pas besoin de grand-chose pour photographier les champignons si ce n’est un bon sens de l’observation et un peu de contorsion pour se mettre au même niveau que les spécimens. Les champignons poussent partout en forêt : au sol, sur les souches. Ils peuvent pousser dans la mousse, dans les feuilles mortes ou sur un tronc d’arbre. Autant dire que si les conditions météorologiques sont réunies, il y a de quoi faire ! Peu importe qu’ils soient comestibles et toxiques, l’important ce n’est pas de les manger mais bien de les photographier !

Ici, un bolet pomme de pin avec son chapeau laineux.

Photographier les champignons : bolet pomme de pin en forêt
« Texture laineuse »

Cette photo est en vente sur la boutique en ligne

Matériel et réglages pour bien photographier les champignons

Laccaire améthyste, champignons violets comestibles

J’utilise un reflex de la marque Canon avec les réglages suivants : mode AV car sujet immobile, ISO assez bas pour une bonne qualité de la photo. J’utilise un objectif 18-55 ainsi que des bagues allonges selon la taille du champignon. Pour obtenir un joli bokeh et isoler le champignon du reste de la forêt, une grande ouverture est à privilégier.

La forêt étant assez sombre, un trépied sera indispensable (dans ce cas, enlever le stabilisateur). Le top étant le gorillapod pour avoir une grande souplesse au niveau des pieds notamment pour se mettre au ras du sol. Pour éviter tout flou en appuyant sur le déclencheur, je conseille d’utiliser le retardateur.

L'amanite tue-mouches

Concernant la météo, le soleil n’est pas forcément l’ami des photographes surtout en forêt où il génère de forts contrastes. Il vaut mieux privilégier un temps couvert ou pourquoi pas un temps légèrement pluvieux qui fera ressortir les couleurs.

calocère visqueuse

Enfin, un petit nettoyage du champignon peut s’avérer nécessaire pour retirer épines de sapin ou feuilles qui pourraient cacher une partie du spécimen ou attirer le regard. Pour ne pas toucher le champignon avec vos doigts, vous pouvez utiliser une pince à épiler ou un petit pinceau. Le résultat doit être naturel : un champignon bien visible sans pour autant avoir l’impression que le balai a été passé autour ! 🙂

N’hésitez pas à tourner autour du sujet pour trouver le meilleur angle de vue tant au niveau du champignon (pour éviter d’avoir au premier plan une partie un peu abîmée) que de l’arrière-plan ; l’idée étant de ne pas arracher un champignon pour faire une photo. Et l’avantage avec ce type de sujet, c’est que vous pouvez prendre votre temps pour le photographier.

Corail muqueux, champignon blanc minuscule sur du bois mort
« Anémone des forêts »

Photographier les champignons avec une approche plus artistique

Au fil des années, je choisis mes champignons et je cherche davantage à travailler mes photos pour parvenir à un résultat plus artistique. Deux champignons m’inspirent énormément dans ce domaine : les tramètes versicolores et les mucidules visqueuses.

Les tramètes versicolores

Photo artistique de champignons, tramète versicolore sur bois mort, amoureux des champignons, mycologie
« Superposition et dégradé de couleurs, l’original »

Cette photo est en vente sur la boutique en ligne

Champignons : tramète versicolore sur une souche et entourée de feuilles mortes
« Superposition et dégradé de couleurs, le camouflé »
Photo artistique de champignons, trametes versicolores sur du bois mort, champignons hypnotiques
« Superposition et dégradé de couleurs, l’hypnotique »

Les mucidules visqueuses

Photo artistique de champignons, mucidules visqueuses en forêt, champignons blancs non comestibles sur un tronc d'arbre
Série « Les ombrelles de la forêt »

Cette photo est en vente sur la boutique en ligne

Quelques photos apparaissent dans cet article. Pour voir toutes mes photos de champignons, découvrez la collection J’adore les champignons ! Et vous ?

Photographier les champignons en forêt, petit champignon au pied haut et fin

Si vous aimez photographier les champignons, vous savez que les espèces sont très nombreuses. La diversité des spécimens apporte, à chaque automne, de nouvelles idées et de jolis projets. Trouvez votre forêt à champignons et amusez-vous !

Vous souhaitez décorer votre intérieur avec une de ces photos de champignons ? C’est possible : les impressions des tableaux en alu dibond sont sur la boutique en ligne !

Emilie


J’aime photographier les champignons. Je cherche à mieux les connaître en commençant par leurs noms mais je ne suis pas une spécialiste. Malgré mes recherches, il se peut qu’une erreur se soit glissée dans le nom. La différence entre deux champignons peut être subtile. En tout cas, n’hésitez pas à me le faire savoir 🙂

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Coucou, de passage sur ton blog, j’aime beaucoup tes photos de champignon.

    1. emilie a dit :

      Merci, le thème des champignons a été l’occasion de nombreuses balades en forêt 🙂

Les commentaires sont fermés.